Dogo Español
España Molosoide

Dogo Español

Le Dogo Español Il a l`instinct de garde et de défense, tout en conservant l`instinct de chasse et le barrage;

Content

Histoire “Dogo Español”

Los perros de presa entraron en la península ibérica acompañando a las tribus de bárbaros allá por el siglo IV; Souabes, Vandales et les Alains ils gardaient leur bétail et transhumants avec ce type de camps de chien.

A lo largo de la historia estos animales se emplean en distintas funciones con un denominador común; son instinct de chasse et de barrage comme un outil au service de la chasse; gestion du bétail; tutelle et la garde des propriétés; chiens de guerre; etc.

Kings, seigneurs féodaux, mercenaires, boucherie-charcuterie, bétail, et même la tauromachie, hacen de estas estirpes un referente importantísimo en la historia de nuestro país, alcanzando su mayor apogeo durante el periodo denominado “romanticismo español”. Les références historiques sont tellement nombreuses que diverses. En función de sus características morfológicas se emplearían para unos menesteres u otros; los perros más ligeros y de tipología más corredora se utilizaban para la caza mayor, y los más corpulentos y cabezones se empleaban en labores que requerían más potencia o fuerza de parada que resistencia. Oà¹, como y cuando comienza a seleccionarse sistemáticamente hacia una u otra tendencia y bajo uno u otro nombre es algo difícilmente descifrable. Entonces se hablaba de “tipos” -el concepto de raza es mucho más moderno en materia canina-; y bajo ese concepto de “tipo” coexistían distintas morfologías con determinados rasgos comunes. Las denominaciones más genéricas de este “tipo” han venido siendo “alanos”; “presas”;“dogos”; “perros de toros”; “alanos carniceros”; “chatos”; etc.

Parfois se référant aux caractéristiques différentielles appelés l`une manière ou l`une autre, et l`autres fois de génériquement sous le même concept à  différentes variétés. Una clasificación “taxonómica” actual de estos perros atendiendo a los referentes históricos, sería un anacronismo de difícil solución zootécnica.
Encontramos descripciones centenarias –como la del “Libro de la Montería”- que bajo el mismo concepto de “Alano” mete al tipo ligero para las monterías haciendo mención a otra variedad más pesada para el agarre de ganado.

Vidéos "Dogo Español"

Pero también encontramos argumentos y referencias que respaldan diferencias morfológicas y funcionales entre estos “presas”; véase la descripción de “Dogo” por la Real Academia de la lengua Edición del Siglo XX; La distinction de la société royale Canine de l`Espagne en 1911 entre “presa español” en su faceta de guarda y utilidad y el “Alano” en el grupo de rastro y montería; la medalla con la inscripción “Dogo de Burgos” del año 1625 ; livraisons documentées des autochtones les British Bulldogs et les italiens, etc.

Pourtant, lejos de escudriñar sobre cuestiones etimológicas o lingüísticas no exentas de ambigüedades en ocasiones, Nous nous concentrons sur le processus constructif, ce n`est rien l`autre que l`histoire avec toute sa variabilité des types réconciliés, con la realidad presente del concepto “raza”, qui nécessite ajustement plus défini des modèles.

En vertu de cet effet est né le projet pour le recouvrement de la Dogo Español; que englobaría al tipo de alano o presa más pesado y corpulento de nuestra península.

¿Por qué unificar bajo la denominación de “Dogue”? C`est l`utiliser un nom qui répondent à  une série l`exigences:

    1. Vu l`approbation historique dans le nombre et l`importance de la référence
    2. Nombre genérico e identificable con estas morfologías
    3. Éviter les connotations controversées liées à  la mise en danger
    4. Éviter les localismes ou allusion aux fonctions obsolètes ou trop restrictives

Resultado de todo ello la denominación de “Dogue” es la que mejor engloba el concepto de “Molosser ibérique”.

Contamos con la definición de “Dogue” por la Real Academia de la lengua; nos Dogos influencée directement ou indirectement le reste des races apparentées; existen manifiestos de la Corona de Aragón para el envío de Dogos Españoles a Nápoles; el Gobernador de Cuba refiere la entrega de “presas españoles” a la armada británica para el control de cimarrones; ils ont exporté intensivement en Angleterre; en Alemania recrearon al extinto “bullesbeizer” a través del Boxer cruzando un bulldog con una perra de presa llamada “Flora” de clara ascendencia hispana; basta mirar los primeros Boxers de finales del XIX para ver el parecido de la raza germana de aquel periodo con nuestros rústicos chatos autóctonos.
El número de referencias es incontable.

  • 2. Orígenes del proceso de recuperación del Dogo Español

En la década de los 80, con el inicio de la recuperación del Alano ya se contempla la existencia de distintas tipologías y tendencias. Entonces se utilizaban los términos “tipo, línea o tendencia ganadera” Vs “tipo cazador” como etiqueta diferencial.

La fusión de “Alains ou barrages” con perros “villanos” del terreno, -perros ligeros de pastoreo y corte lupoide – daba un híbrido polivalente que conservaba el atavismo de los perros de agarre, mais avec l`étincelle et la résistance des bergers. De ahí nace el “Méchant des Encartaciones”, un dérivé de la mâtin dans sa version plus légère.

Le Alano espagnol se estandariza orientando su selección hacía un tipo intermedio. Le processus se termine par la reconnaissance officielle de la race dans l`année 2003 de la part de la Société Royale Canine d'Espagne.

En bref, les tendances de base sur une échelle bipolaire, nous trouvons l`image suivante:

    1º/ Por un lado morfología ligera de estructuras más corredoras y descargadas;

    2º/ En el polo opuesto las tipologías más corpulentas y braquicéfalas;

    3º/ Y entre ambos extremos, un type intermédiaire majoritaire et consolidé.

Los tipos “corridor” e “intermédiaire” estarían representados por “Méchants” y “Alains” respectivamente; laissant à  découvert la plupart niche molosser de l`échelle.

Era de justicia desvincular por primera vez desde principios de siglo pasado a nuestros “presas más corpulentos” de su matriz alánica, y hacerlo no bajo la restricción que imprime una “tendencia”, Mais concilier les particularités de ce type avec le concept de race actuel. Une tendance qui prend corps et proéminence est susceptible l`habiliter le statut inférieur de la race; C`est juste une question qui, lorsque les circonstances: matériel génétique de l`AMA; références historiques; et surtout, avec un groupe coordonné disposé rediriger la sélection faciliter ce travail.

Avec la reprise de la Mâtin era previsible el tributo que pagarían los tipos extremos; marginalisées à  une présence purement testimoniale en relation directement proportionnelle à  la fixation de l`alano intermédiaire. Bajo este panorama nuestros últimos reductos de “Bulldogs de” se verían abocados a su extinción como raza potencial o en el mejor de los casos relegados a tendencia dentro de la moderación impuesta por el estándar del Alano.

Afortunadamente seguían naciendo individuos en este tipo en las camadas de alanos. Nous avons continué l`utiliser certains éleveurs comme joueurs occasionnellement, Si au contraire elle étaient à  la recherche l`une complémentarité, esos genes han seguido ahí. Otros criadores –mención especial a Francisco Rinconhan tenido la valentía no solo de seguir utilizando Alanos en esta tendencia, mais faire la recherche pour fixer ce type plutà´t que de le compléter. Gracias a esto el proyecto de recuperación del “Dogo Español” partiendo de la base genética del “Mâtin” es una realidad.

Caractéristiques physiques

Une des questions plus controversées dans la cartographie sur le chemin et les objectifs de sélection, Il doit être clair, o๠il a commencé et o๠nous allons; définir qui niche est recouverte de ce projet, et le faire avec sa propre identité, essayant de convergent aussi peu que possible avec le reste des races apparentées. Notre Dogue se encuadraría entre el les molosses des arènes et du groupe de molosoides.

Plus en rapport avec nos courses Dogo Español autochtones, fois par type et par jonction, serían el Dogue canari; le Alano Français; le Dogue de Majorque; le Dogue de Bordeaux; le Cane Corso; et le bullmasfiff.

Basé sur une analyse approfondie de différentielle de notre projet standard, Nous avons notre niche sécurisé connexion tous ceux. D`echo, Il n`y a plus grand chevauchement entre plusieurs terriers; bracoides; pastores y nórdicos –por citar unas familias- pour entrer dans notre Dogo Español et le reste des associés.

De voir clairement o๠se situent ces différences, -otras como la expresión y la tipicidad son más difíciles de cuantificar- Nous avons pris les valeurs moyennes de chaque modèle et la veine des résultats raciales avec notre Dogo Español. Nous allons examiner un exemple, que là  o๠pourraient avoir certains chevauchements en poids, Il n`y aura pas de taille, ou o๠n`importe quelle taille il ne sera dans des proportions; pour ne pas mentionner dans l`expression et la typicité bien que ne décrit pas facilement les valeurs.

À cette fin, nous présentons le tableau ci-joint offre moyenne dans ces plus facile l`obtenir des valeurs de paramètres: sumando umbrales máximos y mínimos y dividiendo entre dos sacamos pesos y tallas medias de cada estándar. Nous faisons donc seulement chez les mâles en simplifiant les données et observer ces différences en un coup de œil rapidement.

Races apparentées Mâtin espagnol

Plonger dans ces différences, otras variables –como las líneas cráneo faciales; perímetros corporales como el cefálico y torácico; proportion de la muselière à  crâne; couleur des yeux; etc.,- vienen a dejar aún más claro cuál es nuestro nicho y lo hacen sin entrar en conflicto de competencia con respecto al resto de razas emparentadas.

standard de la race
PATRÓN RACIAL DOGO ESPAÑOL

Modèle raciale

RESEÑAS HISTÓRICAS:

Au cours de la période comprise entre la fin de la s. IV et le Ve siècle, le village l`alano occupera de vastes zones du sud de l`Europe, entre otras la península Ibérica. Cette ville est faite accompagnée de leurs chiens de proies, los cuales se mestizan con los poderosos perros traídos a la península por fenicios y romanos, principalement.

Mestizaje que da origen al que más tarde sería llamado Dogo, Barrage ou plat espagnol entre autres synonymes. Son nom est principalement en raison de leurs excellentes qualités dans la gestion et le contrà´le du bétail de bravo et de type semi-bravo, oriundo de la península Ibérica.
Plus tard, l`émergence de la tauromachie, haría que estos jugaran un papel destacado en la misma, la chance ce que l'on appelle des chiens, jusqu`au début du XXe siècle.

Aussi, pour ses excellentes qualités de défense et de garde, sería utilizado como perro de guerra, étant très apprécié par les soldats des autres Nations, en particulier pour le contrà´le des rebelles dans les Amériques.

APARIENCIA GENERAL:

Molosser type, modérément brevilineo, très forte, rústico y dotado de una tremenda potencia.
Dos droit et compact. Il présente un dimorphisme sexuel notable, les hommes présentant une région crânienne plus développée et un type plus fort. Moyenne à  grande taille, brachycéphalie, Elle possède une structure robuste dans son ensemble, compacta y poderosa.

TEMPÉRAMENT:

Sweet et le caractère affable avec la famille. Travailleur infatigable et aux multiples facettes.
Très attentif et particulièrement doués pour le gardien, Défense, gestion et contrà´le des bovins. L`éducation et la facilité de gestion. Se muestra muy seguro de sí mismo.

TàŠTE:

Brachycéphalie, tête forte et puissante.

RÉGION CRà‚NIENNE:

Crâne légèrement convexe, carré, large et très fort. Longueur moyenne, siempre en armonía con el resto del cuerpo. Líneas cráneo faciales ligeramente convergentes. Avant bien pointu Groove. Músculos temporales muy desarrollados. Les zygomatiques, superciliary, así como los huesos temporales, Ils montrent un fort développement. La peau est lisse, sans rides. Stop très marqué.

REGIÓN FACIAL (VISAGE):

    – Truffe: Pigmentation noire et complet. Grandes et larges trous.
    Museau: C'est un carré, forte, occupant le 34% la longueur totale du crâne, admettant une déviation de la 2%. Légers plis sont pris en charge.
    – Lèvres: épaisse et bien pigmentée; souhaitable qu`ils ne raccrochez pas trop.
    Mandíbulas y dientes: ils doivent être très puissants. L`assez large pour permettre une insertion correcte du dentaire. Remplir de préférence (42 pièces). Les dents ne sont pas visibles avec la bouche fermée. Canine émoussé, court, large et bien séparées. Est pris en charge que l`articulé en ciseaux, Clip, inverser les ciseaux, así como un leve prognatismo que no supere los 0,5cm. Mà‚CHOIRES bien développées.
    – Yeux: moyennes, amande et distinct. De sombre Hazel ambre et jaune. Paupière collé, bien pigmentée. Front et regard de Frank. Avec aucun conjonctive apparente et peu de blanc.
    – Oreilles: insertion de moyenne-haute. Préférence pliées sur le visage et légèrement arrondie au bas. Moyenne à  petite taille.

COU:

Bien musculado, légèrement arqué et de longueur moyenne. Permis de légers plis dans la région de la gorge. Écraser légèrement des épaules à  la tête.

CORPS:

    – Croix: bien marqué, mise en œuvre en moyenne et est descendu vers l`arrière.
    – Précédent: médium, plat et bien développée.
    – Longe de porc: court, large, fort et convexe.
    – RUMSTECK: un peu abattu. C`est court, large et bien développée.
    – Poitrine: Largeur, profundo, très fort et très développés. Costillar ligeramente cilíndrico. Profil bas pour le coude. El perímetro torácico, en su parte más ancha debe superar como mínimo en un 25% la hauteur au garrot.
    – Abdomen: moderadamente retraído.
    – Queue: insertion moyenne. Grande épaisseur à  sa base est réglée vers vise elle, ne doit pas dépasser la pointe du jarret. Il n`est pas enroulé sur la pointe.

MEMBRES ANTÉRIEURS:

    – Épaule: forte, con músculos prominentes. Légèrement oblique.
    – Armes: bonne musculaire, D`aplomb et distinct.
    – Coudes: ni retourné à  l`extérieur ou très attachés à  la poitrine.
    – avant-bras: bonne musculaire, droite et avec une bonne ossature.
    – Pieds antérieurs: arrondi, Faites des doigts forts qui renforcent l`aspect des félins.

MEMBRES POSTÉRIEURS:

Solide et bien inclinée.

    – Cuisses: très développés et apparents.
    – Jarrets: court, vigoureux et modéré-angle. Ne présente pas de RAM.
    – Pieds arrière: arrondi, un peu plus longtemps que les précédentes et de la graisse les doigts.

MOUVEMENT:

El paso típico de la raza es el trote. Ceci est montré sans effort, fluide et agile.
Le dos est au même niveau, Parallèlement à  la direction du mouvement. La tête a tendance à  être faible. Gallop explosive.

PEAU:

Épais et attaché à  l`exception du cou, C`est un peu plus laxiste.

FOURRURE:

    – Fourrure: modérément court (jamais de satin), dense et âcre, Il peut y avoir un léger sous-poil. El pelo debe reforzar la apariencia rústica del individuo.
    – Couleur: Griffon et barcinos ou bringé dans toutes ses variétés; alobados; carbonates ou chaise; noir et bringé; negro y leonado y píos. Avec ou sans masque.

TAMAÑO Y PESO:

    Alzada a la cruz: mâles de 61cm à  66cm, femmes de 58cm à  63 cm. Prise en charge l`une tolérance de 2cm en haut.
    – Poids: mâles entre 45 Oui 53 kgr, femelles entre 40 Oui 47 kgr. Prise en charge l`une tolérance de 3 kgr.
    Peso y talla deben ir en armonía:
    – IPT (índice medio peso talla) chez les mâles = 49 KGS / 63,5 cms = 0’77
    – Les femelles en moyenne IPT = 43,5 KGS / 60,5 cms = 0’72
    IPT medio racial = 0’745
    – ILA (índice altura/longitud) medio en machos = altura/longitud = 0’92 (un 8% plus de haut).

FAILLES:

Tout écart par rapport aux critères ci-dessus devrait être considéré comme absence et gravité, cela est considéré comme le degré l`écart par rapport à  la norme.

INFRACTIONS GRAVES:

    – Timidité.
    – Agression injustifiée.
    – Museau trop court ou trop long.
    – Surcharge.
    Línea dorsal descendente.
    – Manque de deux prémolaires.

SÉRIES DE MISS:

    – Surdité.
    – Albinisme, absence de pigmentation.
    – Cryptorchidie ou monorquidismo.
    – Manque de quatre prémolaires.
    – Couple mandibulaire.
    – Longhair.
    – Queue amputée.

Caractère et aptitudes du “Dogo Español”

Les preuves historiques rendent clair que nous avons une race purement fonctionnelle. Nous avons déjà  parlé à  certains des travaux qui ont joué ces chiens; en la tauromaquia para la suerte de “la bulle des chiens”; pour la gestion du bétail et de la chasse; force du chien au barrage ou poignée de bétail; aussi comme chien de garde ou défense ont accompagné les armées. Ils avaient beaucoup l`importance en Amérique au cours de la période coloniale pour le contrà´le des marrons et la naissance l`une grande partie des courses fonctionnelles de ce continent: Cimarron uruguayen; Fila Brasileiro; perro de pelea cordobés et à  l`arrière dogo argentino; antique Bouledogues américainss; barrages de la Caraïbe; etc.

S`il est vrai que la société évolue et les temps changent, Il n`est pas moins vrai que le potentiel de ce groupe peut apporter beaucoup comme chien de travail. Nous voulons que les Dogo Español un chien travaille encore à  la mesure de leurs possibilités; évidemment ne pas à  concurrencer les pasteurs en agilité o mondioring pas avec les méchants dans un demi-marathon; las limitaciones estarán marcadas por sus propias características morfológicas. Pero pueden esbozarse unas pruebas mínimas encaminadas a evaluar parámetros relacionados con la potencia; Arrojo et sécurité; cubrir unos requerimientos mínimos en cuanto al potencial físico; tout est une question de s`entendre selon la réalité du projet.

Évidemment si les paramètres demande agilité et résistance à  l`emporter, caeríamos en el error de converger hacia tipologías más livianas, de ahí lo complicado que resulta a veces trazar directrices en este sentido. Il n'est pas en nous comparant à  l`autres races, sort de presser le potentiel maximal de notre. Si nous avons quelque chose de clair qui a décidé de donner forme à  ce projet, est que nous ne voulons pas que nos Dogo Españolno se convierta en un mero “escaparate” bonito solo para recrear las reminiscencias de los antiguos perros de toro. Estos perros deben seguir siendo capaces de cumplir determinados requerimientos y hacerlo con la solvencia adecuada a su morfología.

J`ai toujours défendu l`initiative individuelle de chaque propriétaire, Chaque éleveur; la sélection et donc évolution ou une normalisation de la race, Elle n`implique pas nécessairement un effort collectif de tous et de chacun des propriétaires et éleveurs; C`est assez pour encourager ceux qui veulent exercer un degré de plus faire et faciliter l`amélioration du reste. Il n`est pas tellement une question l`obligation et l`exigence, sino de motivar a quienes quieran emplear sus energías en la mejora de la raza a través de su faceta funcional.

Con un pequeño grupo de aficionados “motivados” en este sentido y trabajando buenos perros en beneficio de la colectividad, debe haber resultados tangibles a medio largo plazo que permitan ir diferenciándonos de otras agrupaciones de similar corte pero que sí han ido convirtiéndose en meros escaparates exagerados de lo que fueron. Para minimizar el peligro de este “deterioro” –entendiendo como tal la merma de sus prestaciones ancestrales en pro de espectacularidad sin más-, la race Club peut jouer un rà´le important à  cet égard.

Se puede negociar a nivel de club con clínicas veterinarias que permitan descuentos importantes a socios en la gestión de parámetros de control de salud (plaques de dysplasie hanches et coudes; hémivertèbres; tests de coeur; etc..); même subventionner club dans le cadre de ces coûts; establecer ranking de ejemplares recomendados por el club para la cría; conception l`épreuves de travail; etc. Il s`agit de cartographie allez objectifs et étude de faisabilité de chacune.

Imagerie “Dogo Español”

Vidéos “Dogo Español”

Noms alternatifs pour “Dogo Español”:

  • span class =”no_translatelate”> PRESSE, FORAGE, BULLS CHIEN, ALANO BÉTAIL
  • Parmi le groupe de la arènes de Molosses et le molosoides.

Sources:

Imagerie:

  • (1),(2),(3),(4),(5),(7),(8),(9),(10) – Dogo Español “Les tiers” (Photos)
  • (6) – ROMERO DE LOS TARANTOS – Los Tarantos
  • (11),(12),(13) – Mâtin espagnol Club national (Photos)
Si vous l’avez aimé, évaluez cette entrée.
5/5 (1 Vote)

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment les données de vos commentaires sont traitées.